02 avril

Deux départs aujourd’hui, un décrochage et une commune de 3 kg. Si le temps reste comme ça, je remets ça après demain.

 04 avril

6 départs, 1 carassin, 4 communes et une miroir.

05 avril

Super journée !
12 départs pour 9 poissons : 1 brème, 2 carassin, 1 gardon de presque 2 kg, 4 carpes (3 communes dont une de 5 kg, et une miroir fully), et un amour blanc de 4 kg.

amour2fully

10 avril

Bientôt parti pour une semaine. Les bouillettes se roulent, le matériel se met en place. Dans 5 jours, ça y est. Je commence à stresser un peu. J’espère que tout ira bien et que les poissons seront au rendez-vous. Encore un peu de préparation et on y est.

14 avril

Le matériel est prêt, je m’en vais demain matin. J’écrirai tous les jours sur place, en live !
Les conditions ne sont pas géniales, mais on va essayer de faire du poisson quand même.
A demain pour la première !

15 avril

17h00 : Les cannes sont à l’eau. L’amorçage est délicat car le vent tourne beaucoup. Je suis le seul pêcheur sur l’étang. Aucun signe d’activité pour le moment.

17h35 : A mon plus grand étonnement, j’ai déjà un départ ! Une superbe commune de 9 kg m’ayant offert un beau combat.

Photo9

18h20 : Ca continue !
Une autre commune de 6,5 kg m’a rendu visite sur le même poste. Je commence à voir quelques sauts.

19h20 : Et encore une ! Commune de 5,5 kg. C’est étrange, cet étang n’est pourtant pas réputé si facile. Je suis curieux de voir ce que la nuit va donner.

19h50 : Encore une petite commune, cette fois sur un de mes autres postes. Il y a de l’activité pour le moment.

22h10 : Mon père vient de m’apporter le souper. Cordon bleu et compote. Plus rien vu, mais j’entends encore quelques sauts en bordure. J’espère au moins un départ cette nuit.

23h30 : Toujours rien. La fatigue commence à se faire sentir, et je ne devrais plus rester éveillé des heures. La lampe à huile qui éclaire le biwy et que j’utilise pour la première fois réchauffe un peu la température. Mon nouveau sac de couchage est lui aussi bien chaud. Je ne pense pas que j’aurai froid cette nuit. Il me reste des tas de vêtements à mettre, et j’ai même trop chaud pour l’instant. Question confort, je crois que la nuit sera bonne, si ce n’est le bruit de l’autoroute qui passe juste derrière. Un autre carpiste est arrivé vers 18h mais il n’a encore rien vu.

16 avril

01h00 : Une petite miroir vient de me faire sortir du biwy tout chaud, alors que je dormais. J’espère que ses grandes sœurs sont dans le coin.

01h45 : Premier poisson décroché quelques secondes après le ferrage. J’ai toujours bien chaud dans le biwy.

02h10 : Une petite commune de plus. Le poisson a l’air de nouveau plus actif d’après ce que je vois.

04h00 : A nouveau occupé à dormir, et à nouveau une petite commune. Allé les mémères, c’est vous que j’attends ici !

04h35 : Une belle miroir bien ronde de 5 kg vient s’ajouter à la liste. Je n’arrive plus à dormir, trop de bruit sur l’autoroute.

05h30 : Après avoir diminué, le poids des poissons augmente. Belle miroir de 6,5 kg malgré une bouche très abîmée.

06h30 : Deux départs coup sur coup : 2 miroirs de 5 et 7 kg.

Photo17

08h50 : Deuxième décrochage.

10h00 : Les nuages vont me tenir compagnie aujourd’hui je pense. J’ai un peu froid, mais je pense que c’est surtout la fatigue car je n’ai pas beaucoup dormi. Tiens, je viens de voir un poisson sauter.

10h30 : Arf, ça continue, ferrage dans le vide.

12h00 : Youpie, maintenant c’est une brème !

13h00 : La brème m’annonçait la venue d’une miroir de 8,5 kg, ayant mené un beau combat. Un poisson comme je les aime.

Photo31

13h50 : Retour d’une petite commune. Les miroirs avaient pris le dessus. Il y a un peu de soleil, et il fait très bon dehors.

15h45 : La sœur est là, encore une petite commune. Vivement qu’elles aillent se plaindre chez leurs parents.

18h30 : Juste après avoir lancé et tendu le fil, un départ. Quelques minutes de combat et le poisson se décroche.

20h00 : Le souper ! Boulettes sauce tomate, pommes de terre et légumes.
Je vais peut-être passer cette nuit sans pêcher car je suis terriblement fatigué et je commence à avoir ma dose. Il y a trop de départs !
Alors autant en passer une et repartir de bon pied demain. Je verrai mon état ce soir.

21h00 : Ah, le moral revient un peu, et en plus j’ai un départ. Une commune, une de plus, avec une bouche très abîmée.

21h15 : Et une commune, une ! Aux alentours de 4 kg.
Ah un bip… rien.
C’est sûr, je passe cette nuit sans pêcher, car vu la manière dont elle s’annonce, elle va être mouvementée. Je pêcherai sans doute jusque 23h ou minuit.

17 avril

10h00 : Que j’ai bien dormi !
Je vais remettre les cannes à l’eau et déjeuner. Je vais essayer de dormir encore un peu pour pouvoir pêcher cette nuit. Si je suis encore trop fatigué, je ferai la même chose que la nuit passée.

11h30 : Premier départ pour aujourd’hui. Ferrage dans le vide.

11h55 : Départ. Alors que je suis occupé, touche à revenir sur une autre canne. Vite, sortir la première : miroir de 4 kg.
Je m’occupe de de la deuxième : ouf, ce n’était qu’une brème.

12h05 : Occupé à lancer une canne, encore un départ. Une commune toute ronde de 4 kg.

12h50 : Encore une brème. J’ai changé un des postes.

13h30 : Une commune de plus. 3 ou 4 kg et un super combat.

15h30 : J’ai été prendre une bonne douche, ça fait vraiment du bien. Je pense que ça va aller cette nuit. Je suis bien en forme pour le moment.

18h00 : Souper. Pâtes sauce bolognaise. Déjà un moment que je n’ai rien vu. J’espère que la nuit sera calme.

20h00 : Les cannes sont à l’eau pour la nuit. J’ai essayé un nouveau poste, on verra ce que cela va donner. C’est étrange, le début de session si fou a l’air de s’essouffler (tant mieux). La journée a été calme et j’espère que la nuit le sera plus ou moins. Il a fait superbe aujourd’hui, mais on annonce malheureusement fort nuageux et des averses pour demain.

20h15 : Départ, mais décroché à cause du chien qui a foutu le bordel dans mes jambes avec sa laisse.

20h50 :Premier départ sur le nouveau poste, mais la galère continue. Décroché, un poisson apparemment de belle taille.

18 avril

00h45 : Une petite commune rejoint l’équipe. Il pleut un peu, mais la température, même hors du biwy est très bonne.

02h00 : Retour d’une miroir. Toute ronde, superbe poisson si elle avait eu 5 kg de plus.

03h30 : Une commune en plus. Je ne vais plus pêcher qu’à une canne jusqu’à demain. La fatigue est à nouveau là.

10h00 : J’ai remis les trois cannes à l’eau. Il fait très nuageux mais il y a de temps en temps de belles éclaircies.

11h00 : Des brèmes sont à nouveau sur l’un des postes. Beaucoup de bip sur celui là.

11h10 : Je sais que ça commence à se répéter, mais une commune de 4 kg rejoint la troupe. J’espère encore au moins prendre un poisson au dessus de 7 kg.

11h45 : Et une petite commune, une ! Sur le même poste.

13h05 : Commune de 5 kg. Je ne sais plus à quoi ressemble une belle miroir. Faudra que l’une d’entre elle me rende visite.

14h15 : Ou bien il y a beaucoup de petites communes dans l’étang, ou c’est toujours les mêmes qui reviennent ! Enfin bref, une de plus. Il fait très beau, de belles éclaircies mais un vent plus fort.

15h15 : Poisson décroché. Je n’ai pas su le voir. Sans doute une petite commune !

15h45 : Commune de 4 kg malade et très mal en point, sorte de pourriture sur les écailles, et bouche plus que détruite.

15h50 : Devinez quoi ? Une petite commune de plus !
SVP, je veux une miroir !

16h35 : Arf, raté au ferrage. Un départ incroyable, le fil se dévidait à une de ces vitesses. Sans doute un poisson tout en longueur.

17h30 : Deux départs coup sur coup sur 10minutes de temps, pour comme toujours, deux communes de 4 et 6 kg.

20h00 : Je viens de décrocher une toute petite commune à 30 cm de l’épuisette… pas grave !

21h00 : Je suis obligé de passer cette nuit sans pêcher, car avec le nombre de départs, les bouillettes commencent à diminuer, et comme je veux faire la dernière nuit (demain) je n’ai pas beaucoup le choix.

19 avril

09h30 : Les cannes sont à l’eau. Des emmerdeurs sont arrivés à 05h30 cette nuit et ont commencé à pêcher à 20 mètres de moi. Ca m’a l’air d’être une sacrée paire d’andouilles.

12h30 : Il faisait superbe il y a une heure, et maintenant c’est le déluge. Il pleut comme c’est pas permis.
Toujours rien vu aujourd’hui et j’espère que je n’aurai pas un départ pendant cette averse !

14h15 : Toujours pas de départs, juste une petite touche à revenir sur une des cannes. Pourtant, le poisson est très actif. Etrange.

15h45 : Je viens de relancer les cannes. Toujours pas de départs. Les andouilles sont partis. Un autre carpiste est arrivé en face de moi depuis 2 heures et n’a encore rien vu non plus. Trop de départs, c’est chiant, mais plus aucun, c’est encore pire !

16h40 : Enfin une ! C’est encore une petite commune, mais bon Dieu qu’est-ce qu’elle fait plaisir celle là !

17h30 : Le poisson a l’air de se re nourrir. Une commune de 6 kg en plus.

18h00 : Départ en bordure. Ferrage dans le vide.

19h30 : J’ai mis sur l’une des cannes, 3 bouillettes (une grosse flottante et deux normales) pour peut-être prendre un poisson plus gros cette nuit. J’espère que ça éloignera au moins « les petites communes » !

20h00 : Souper ! Nouilles sautées au poulet du resto chinois. Délicieux. Je suis prêt à attaquer ma dernière nuit, et elle peut être mouvementée, je suis en forme nom de Dieu !

22h30 : Au dodo. J’espère être réveillée quelques fois cette nuit pour la dernière. Je remballe demain en tout début d’après midi. Alors en cadeau d’adieu, j’espère qu’une petite de plus de 7 kg (10, c’est mieux !) viendra me rendre visite.

23h20 : Il suffisait de le demander gentiment, une belle miroir toute ronde de 8 kg m’a rendu une petite visite.

23h40 : Sa petite sœur est là aussi, mais elle est minuscule et visiblement, c’est la première fois qu’elle se fait prendre.

20 avril

02h30 : Le Dieu des carpistes m’aurait-il entendu ? Une miroir de 7,5 kg vient de se faire prendre.

11h00 : Des bateaux naviguent sur l’étang. Je pense qu’il va y avoir du ski nautique. J’ai du mettre des coules bannière pour ne pas me faire couper les lignes. Dans 2 ou 3 heures, je remballe. La nuit fût bien calme et il s’est à nouveau pris 2 poissons de plus belle taille.
Visiblement, les miroirs ne se prennent presque que la nuit, elles n’ont pas l’air de se nourrir le jour, ou très peu.
Je suis content de rentrer, ce fût une dure semaine quand même. Mais pas déçu pour autant.
Il est déjà temps de penser à la prochaine sortie. Je pense essayer quelques fois au canal à Ostende et peut-être, mais ce n’est pas sûr, une petite session au canal chez moi de deux ou trois nuits.

12h00 : Je ne pouvais rêver de meilleure fin de session, une miroir de 9,5 kg vient de rejoindre le sac de conservation. Sans doute le dernier poisson.

Photo36

17h00 : Et voilà, je suis rentré. Le matériel est en place, et j’ai pris, ainsi que Mégane (mon chien) un bon bain !
J’attends les photos avec impatience maintenant.

24 avril

J’ai pu voir les photos et il se trouve que la miroir de 8 kg et celle de 8,5 kg sont en fait le même poisson. Je coupe la poire en deux, elle devait faire 8,250 kg :-)
J’ai été voir les canaux à Ostende, mais je ne suis pas encore décidé de quel canal ni de quel endroit. Mais je vais y aller, c’est sûr !

25 avril

J’ai été amorcer pour la première fois aujourd’hui. J’ai du rouler plus loin pour trouver enfin un poste praticable. Je suis parti pour environ 10 jours d’amorçage. Je redoute bien sûr le capot après mes essais au canal chez moi, mais bon, c’est plus sérieux cette fois-ci et il s’est déjà pris du poisson dans ce canal, donc je ne vois pas pourquoi je ne saurais pas en prendre. On verra ce que ça donne dans une dizaine de jours.

29 avril

L’amorçage se poursuit. Le temps qui était si beau depuis environ un mois s’est dégradé depuis quelques jours. Il fait très pluvieux avec beaucoup de vent. Ce matin, gros orage assez tempétueux. Si le temps le permet, je commence à pêche samedi ou dimanche. Je ne suis pas du tout confiant après tous ces échecs au canal, mais bon, j’aurai au moins essayé une fois très sérieusement. Même si je ne prends qu’un seul petit poisson, je serai content.