23 février:

Nous sommes déjà fin février, et la météo ne nous a laissé que deux petites sorties sur notre étang en barque.
La première le jour de l’ouverture s’est déroulée en compagnie de Nico. 
Le niveau de l’étang est extrêmement haut, ce qui a considérablement changé la façon dont il fallait rechercher le poisson. Nico trouvera au final la solution, en pêchant en texan directement dans les arbres. Je ne ferai malheureusement pas la moindre touche en insistant au big bait en pleine eau.

Maizières

S’en est suivi une période de froid, rendant les étangs inaccessibles.
Il y a deux jours, nous avons profité d’une petite journée un rien plus chaude (4°C !) afin de sortir pour la première fois avec Crespi. A notre arrivée, nous constatons qu’un bon trois quart de l’étang est couvert d’une fine pellicule de glace.

Maizières

Nous tenterons notre chance sur le peu de bordures accessibles. Crespi sortira finalement un premier poisson au bout de deux grosses heures de pêche. Nous sommes super contents, car vu les conditions, je ne donnais pas cher de notre peau !

Maizières

A mesure que les heures passent, la glace commence à fondre et nous pouvons progresser sur d’autres parties non gelées, pour finalement, en fin de journée, avoir l’entièreté de l’étang à disposition.
Je prendrai deux touches en texan, sans malheureusement pouvoir concrétiser. Crespi sortira pour sa part un second poisson du même gabarit.
Même si je suis un peu déçu d’être capot, je trouve que le résultat général n’est pas mauvais vu les conditions rencontrées :-)

Une grosse vague de froid venue de Russie arrive sur la France. Des températures jusque -10°C devraient arrivées dans quelques jours, rendant la pêche totalement impossible. Le temps que tout cela dégèle, je pense que nous sommes à nouveau partis pour deux à trois semaines sans pouvoir tremper du fil.