22 novembre: 

Ce mois de novembre n’aura pas été le meilleur mois de l’année…
Peu de sorties prévues, notre trip en polders annulé par les aléas de la vie… il fallait trouver un plan B pour profiter de quelques sorties ces derniers jours.

Mardi, je me rends au carnadrome dans le but de sortir une bonne heure. Pour la troisième fois cette année là-bas, pas la moindre touche. Vraiment étrange par rapport aux années précédentes où je touchais presque à chaque sortie. Je sais que ce dernier a été inondé lors des crues de la Moselle… une piste ou le hasard ?

Mercredi, nous devons nous rendre à Jouy avec Crespi. Malheureusement, une migraine carabinée durant toute la nuit a mis fin à tout espoir de sortie là-bas… dommage, j’avais envie de retourner le long du canal.

Aujourd’hui, après m’être économisé hier suite à mes maux de tête, nous sommes parés et motivés pour attaquer la zone hiver de Madine. La stratégie est simple: trouver les blancs !
Premier check au pied d’une cassure où le blanc se rassemble généralement après les premiers froids… désert.
La température de l’eau est de 6°C, nous nous dirigeons donc vers la partie la plus profonde du lac. Sur place, il y a déjà une dizaine de barques. Facile :-) 
Trop facile ?

Madine
Nous peignons les alentours de la zone la plus profonde. Pas le moindre rassemblement de blancs !
Je me demande d’ailleurs ce que les autres pêcheurs (au vif pour la majorité) foutent à cet endroit. Ils sont car « d’habitude » le blanc est là. Et bien pas cette fois !
Nous ratissons en long et en large le secteur. Rien à vois avec le rassemblement de l’année passée qui était gigantesque. 
Les locaux nous le confirment, ils ne savent pas eux non plus où sont les rassemblements. 
Nous aurons bon naviguer encore et encore, nous ne tomberons jamais dessus. Peut-être étaient-ils dans le port ?
Crespi enregistrera une seule et unique touche, sans concrétiser.
C’est la première fois que nous sommes capot à Madine tous les deux je pense. C’est ça la pêche !

Le froid est maintenant bien installé, pas plus de 6°C aujourd’hui, et les nuits sont très fraîches. 
Je pense que les prochaines sorties seront plus de l’improvisation, car nous n’avons plus trop de projets pour les dernières semaines de 2018… en attendant l’année prochaine :-)