Octobre 2015

08 octobre

96 heures, pas un poisson.
Cette phrase résume à elle seule notre tant attendue session.
Une sortie qui garde un goût amer et qui je pense, est la pire expérience depuis mes débuts.
Nous avons commencé par pêcher le lac de la Plate Taille. Durant 48 heures, nous avons tenter de faire mordre le poisson sur un poste qui avait tout pour plaire.
Devant le manque flagrant d’activité et de touche, nous avons décidé de replier, et de continuer ailleurs.
Ce premier déménagement a été colossal, et de plus, effectué sous une pluie battante du début à la fin.

Nous nous sommes ensuite redirigés vers le vieux canal, vu l’impossibilité de nous déplacer facilement sur un autre poste de la Plate Taille.
Je ferai un départ le premier soir, mais décrocherai le poisson quelques minutes plus tard.
Et depuis mercredi 2 heures du matin, jusqu’à ce jeudi 10 heures, moment où nous avons eu fini de replier, nous avons connu plus de 30 heures de bruine / pluie et vent non stop. Pas d’accalmie, rien !
Nous sommes restés sous le parapluie toute la journée d’hier, terrés comme des rats, à attendre de longues heures, et sans jamais arriver, le poisson tant convoité.

vieux

Plus une seule affaire n’était sèche en repartant. Je n’ai pas souvenir d’avoir connu météo aussi pourrie durant tellement longtemps.
Et malgré tous nos efforts, et le fait d’y croire jusqu’à la dernière minute, rien ne viendra nous récompenser.

La pêche de la carpe peut nous procurer tellement de bonheur par moment, mais aussi un sentiment d’écœurement et de dégoût prononcé.
Et cette fois, c’est le cas.
Nous sommes terriblement déçus. Des heures de préparation, de trajet, d’investissement en temps et intendance pour… rien !
Le matériel sèche, et je pense le ranger définitivement cette année.
Seules quelques sorties carna me motivent encore à sortir d’ici l’hiver.

Heureusement que mon bon pote Crespi était là afin de tenir bon, et de passer malgré tout de bons moments de rigolade.

C’est aussi ça la pêche…


 

10 octobre

Après avoir découvert une vidéo (Carnalor) traitant de la pêche de l’aspe au stickbait, je décide ce matin de sortir dans l’unique but de toucher mon premier « aspius aspius ».
Direction un coin bien (trop) connu de la région, afin de tenter d’en découdre.

Lorsque j’arrive sur place, il n’y a personne ou presque.
Je commence les premiers lancers et peu après le début de sortie, j’ai une première grosse chasse sur mon leurre, mais sans suite. Je trouve cela déjà super de voir le poisson venir claquer en surface.
Au fil des lancers, je comprends que mes stickbaits ne sont pas assez lourds.
Les miens sont bien trop légers et j’ai vraiment du mal à atteindre les remous où je vois le plus de chasses.
Je décide de replier ma gaule, direction Manom, pour faire le plein de stickbaits plus lourds.
Je ne trouverai qu’à moitié mon bonheur, mais c’est mieux que rien.

En retournant sur place, le poste est toujours libre, et le poisson à toujours l’air de chasser activement.
Je monte un de mes nouveaux Sammy et en avant Guigamp !
Un peu avant midi, boum, grosse tape en bordure, le premier est au bout !
Je peux enfin comprendre ce que l’on appelle une touche violente des aspes  Very Happy

Après un petit combat honorable, je me saisi de la pince afin de chopper mon premier fish.
Il donne un premier gros de tête et ma pince tombe dans l’eau sur le bord. Je la récupère et retente le coup.
Agrippé, pendu, violent coup de tête…
Et ce qui devait arrivé arriva, je me retrouve avec les deux triples du Sammy dans les doigts, l’un dans l’annulaire, l’autre dans le petit doigt !
Et le leurre est toujours dans la gueule de l’aspe  Mad

Je le décroche en premier pour éviter le carnage en cas de nouveau coup de tête.
A mon tour de me libérer. Le premier triple s’enlève assez facilement, vu que celui-ci est repassé.
Le second quant à lui sera plus difficile, et je devrai serrer les dents afin de l’extraire enfin.
Comme dirait l’autre: « ça fait mal »,…

Séance photo rapide et unique de mon premier aspe de Moselle, qui me laissera un souvenir pour bien longtemps !

WP_20151010_12_17_50_Pro

Je ne l’ai malheureusement pas mesuré vu l’urgence, mais en regardant la pince, je l’estime a plus de 60-65 cm.

Direction la maison pour désinfecter le tout et prendre contact avec le toubib pour voir s’il y a quelque chose à faire.
Les doigts bougent encore, c’est bon signe  Very Happy

Je retournerai tenter le coup un peu cet après midi, mais malheureusement sans succès. Les chasses étaient moins nombreuses qu’au matin, et je ne verrai plus rien, si ce n’est pas mal de pêcheur de carna.

Mission accomplie !


 

27 octobre

Nous avons fait une petite sortie avec Crespi. Sortie carna cette fois !
Nous sommes allés en Moselle à côté de la maison. Nous avons commencé à tenter l’aspe au stickbait, mais malheureusement sans résultat.
Changement de poste et de technique, nous commençons à l’ultra léger.
Nous connaîtrons une grosse heure excellente, où nous sortirons 4 perches, 2 sandres (+1 décroché en bordure) et un petit brocheton.

Une très bonne petite sortie pour nous y remettre !

Voici une petite vidéo de notre sortie.
Impatient de pouvoir remettre ça, et motivés comme jamais pour le carna !