07 octobre

J’écris car il faut bien écrire un peu. J’ai pour la première fois totalement oublié la pêche. Primo, mes affaires sont dans une armoire fermée à clé, et secondo, c’est la mauvaise saison. Dans trois semaines, ce sont les vacances de Toussaint. Je ne sais pas si  je vais aller pêcher, mais si c’est le cas, ce sera seulement le carnassier. Mais enfin, cela ne me préoccupe pas. A part cela, la vie est belle.

24 octobre

Deux ans déjà !
Que le temps passe vite. Surtout pour vous qui lisez. Deux ans en quelques pages.
La pêche est toujours au placard. Dans une semaine, la Toussaint. Je doute fort que j’aille pêcher car je ne vais que trois jours à Tournai. Peut-être irais-je comme l’année passée en touriste.
Enfin cela dépend de mon cousin et de mon tonton.
Je ne sais ce qui se passe, mais autant parfois je suis un accros de la pêche, autant maintenant… Peut-être un détail : j’ai plus de 17 ans et je m’intéresse à la moto et au permis de conduire. Donc l’achat de matériel n’est pas à l’ordre du jour. En plus, en novembre, la saison froide commence et je n’aime pas cela.
Donc, la pêche reviendra peut-être avec la bonne saison.

08 novembre

Pas de pêche à la Toussaint.
Mon tonton a repris la miroir qu’il avait pris l’année passée (écaille et blessure identiques). Elle faisait maintenant 15,500 kg, soit un kilo de plus.
D’autres carpes entre 4 et 10 kg ont aussi été prises par mon tonton et mon cousin.
A plus tard fidèles lecteurs.

29 novembre

Comme la pêche est étrange. Il y a trois semaines, je ne savais plus ce que c’était, maintenant, j’aspire les vacances de Noël. Je vais essayer de prendre des perches au canal, mais cette fois, bien plus sérieusement qu’avant. Du point de vue technique, rien de nouveau, mais je m’appliquerai et pêcherai bien plus longtemps. Deux lignes, une au flotteur avec un ver ou des vairons, et une autre que je choisirai sur place, aux leurres souples, cuillères, tirette ou que sais-je. Mais cette fois-ci, c’est vraiment un défit car ça me vexe de n’en avoir jamais pris au lancer. Mais avant cela, il faut que je réussisse mes examens avec fruits… et ça c’est une autre paire de manches.