3 septembre

Enfin une sortie en vue…
J’ai pu, en goupillant de tous les côtés, m’organiser une petite nuit en Moselle demain.
Les conditions ne sont pas optimales… gros soleil, pas de courant et pas eu le temps d’aller amorcer un peu à l’avance.
Qu’importe, j’ai bossé assez dans la maison ces dernières semaines, et l’envie d’être un peu au bord de l’eau est bien trop forte.
Je croise les doigts !

5 septembre

De retour… premier capot.
A mon arrivée, je suis surpris par le changement de décor de mon poste par rapport au mois de juin. D’importants herbiers sont présents jusqu’en surface sur une bonne quinzaine de mètres en partant du bord.
Ma première idée est de pêcher cannes hautes afin de pouvoir passer derrière.

DSC_0249

Je me rends vite compte qu’il ne s’agit pas de la bonne option. Même avec le peu de courant, des herbiers qui dérivent se prennent dans les lignes à 20-25 mètres, ce qui les déplace. Je pêche mal.
Petite remise en question, je décide de pêcher cannes basses, pour que le nylon rentre dans l’eau, sur les herbiers à quelques mètres du bord. Ca marche, tout reste en place !

Malheureusement, cette sortie aura été très fatigante, mais improductive. Je prends 3 brèmes et un gros chevesne. Un banc était présent sur l’un de mes postes durant presque toute la nuit. J’ai eu des dizaines de tirées ce qui m’a empêché de fermer l’œil de la nuit.

Voilà, on ne gagne pas à tous les coups, c’est ça aussi la pêche !
Aucune idée pour la prochaine sortie… septembre me semble déjà complet, on verra !