08 septembre:

Avant hier, nous nous sommes rendus sur le lac de Madine avec mon bon vieux Crespi.
Pour la première fois cette saison, les conditions étaient réunies pour faire une belle pêche: temps sombre, température inférieure à 20°C, vent soutenu,…
Nous étions gonflés à bloc en nous rendant sur place, prêts à en découdre !
J’avais en tête de suivre le vent, afin de pêcher principalement les berges battues par celui-ci. En arrivant, nous devions donc idéalement nous rendre côté digue, le vent soufflant fortement dans cette direction.

A mesure des lancers, et sans trop savoir pourquoi, je me suis égaré de ma stratégie initiale, en pêchant finalement partout et nulle part à la fois. A 14:00 hrs, le résultat des courses est bien maigre, pas un fish au bateau, et peu de touches.

Après avoir mangé, et n’ayant plus trop l’envie de lutter avec le moteur avant contre le vent, je décide enfin à nous laisser pousser par le vent, en direction de la partie du lac que j’avais pour but de pêcher. Rapidement, Crespi touche un petit bec. 

A mesure que nous nous rapprochons, nous apercevons un habitué de lac qui pêche la zone convoitée. Il sortira un joli brochet alors que nous nous trouvons non loin de lui.
Les touches commencent à arriver, et je prends une grosse cartouche sur un Pro Shad 23 cm, malheureusement sans se piquer… une fois de plus !

Pro Shad 23 centimètres

Nous continuons à dériver, et le scénario semble se confirmer: c’est bien là qu’il fallait pêcher !
Nous enregistrerons plusieurs tapes, et Crespi sortira sur quelques minutes deux brochets convenables.
Je termine pour ma part cette sortie, avec un nouveau capot monumental…

Brochet Brochet

A notre retour, nous avons la chance de pouvoir lire le compte rendu du pêcheur aperçu lorsque nous étions sur place. Le résultat est sans appel: un carton pour lui, avec une quinzaine de brochets sortis !

Si le résultat est très amer pour moi, j’en profite pour me remettre fortement en question sur deux points.

Le premier, la localisation et notre approche du lac.
Clairement, sans la lecture du compte rendu, nous aurions pu penser qu’il s’agissait d’une mauvaise journée. C’était en réalité tout le contraire. Il est donc plus que nécessaire de changer notre approche lorsque nous allons sur Madine. 
Faire bien plus attention aux éléments, le vent, la luminosité, les signes d’activités,…
Il y a tant à voir, et j’ai l’impression que nous passons parfois à côté du jackpot par manque de rigueur et d’observation.

Le second concerne mes montages.
Je pêche cette année avec des leurres plus imposants, en vue de sélectionner davantage les plus gros poissons, et en évitant les brochets de moins de 50 centimètres. De ce fait, j’ai un peu moins de touches, ce qui est normal.
Par contre, comparativement à l’année passée, je rate énormément de touches, certainement plus de la moitié pour ne pas dire les 2/3. Si le manque de chance peut expliquer en partie ce résultat, il n’y suffit pas.
J’ai repris mes gros leurres à la maison sur lesquels j’ai eu des attaques. En les observant bien, je constate qu’une bonne partie des touches ont lieu sur la partie avant, près de la tête du leurre. Mon hameçon de tête se trouve 2 à 3 centimètres derrière cette zone marquée. Il est plus que nécessaire je pense de faire un petit ajustement, afin d’espérer concrétiser plus de touches. J’ai peut-être trop laissé la place au hasard, et j’espère que ces petits ajustements pourront sauver ma fin de saison.


21 septembre:

Une seule sortie depuis la dernière fois. Quelques heures en étang avec Crespi, avec comme résultat un seul brocheton pour moi.
Le temps a radicalement changé. Il fait plus frais et nous avons eu pas mal de pluie. Espérons que cela motive nos becs à se mettre en chasse !
Les jours diminuent jusqu’à notre sortie sur le lac de Vouglans début octobre. 
D’ici là, nous devrions aller pêcher la semaine prochaine avec Crespi. Sans doute allons nous essayer la Moselle pour une des première fois de l’année au brochet.

J’ai refait la totalité des montages sur mes leurres souples. J’espère que cela aura enfin une influence sur le nombre de touches ratées.

Je me suis pris un nouvel ensemble casting pour le big bait. La majorité des leurres avec lesquelles j’aime pêcher en ce moment font entre 70 et 100 grammes. Mes deux ensemble actuels étaient soit trop lourds ou trop légers pour cette gamme de leurre. J’espère être content de ce nouveau combo !

Quantum Exo