10 mars

Les vacances sont presque finies, et tant mieux !
Pâques sera vite là, et ce sera la carpe pour la première fois de l’année. En effet, je suis pour le moment toujours carpiste. Cela fait un moment. J’achète du bon matériel en août et me voilà bien équipé pour pêcher la reine des eaux. Vivement Pâques.

19 mars

Cette fois, je crois que je suis bien parti dans la carpe.
En effet, je viens d’acheter trois détecteur à mon tonton (4000 fb les trois). Ce sont des Optonics. En plus il va bientôt me donner ses cannes (que je dois lui payer). Je les lui rachète 12000 fb pour les trois, vraie valeur : 36000 fb. Ayant à payer cette somme, je ne peux plus reculer.
Au mois d’août, ce sera l’achat d’un rod pod mini carpo de Amiaud, une épuistte, sac de pesée, de conservation,… Donc cette fois, ça devrait être la bonne, sinon je suis fou !
Plus que trois semaines.
Je relisais mes notes du parc. Je me dis qu’on s’est bien amusé, et malheureusement, c’est fini. Avec tous les problèmes qu’on a eu… dommage, c’était si chouette.
Cette année, je vais réessayer au canal. J’amorcerai uniquement en bordure, mais sur une longueur d’au moins 100 mètres, pour être sûr que sur 3 cannes, une au moins soit sur l’amorçage malgré les mouvements d’eau. Aussi, j’irai pêcher le dimanche (pas de bateaux) et j’amorcerai longtemps à l’avance pour que les poissons s’habituent à mes appâts.
Allé, à plus.

25 mars

Et merde. Mes parents m’ont dit que je ne pourrais pas aller pêcher à Pâques car mon dernier bulletin (qui date de carnaval) n’était pas bon. De plus, je ne peux pas racheter les cannes de mon tonton. Ils ont décidé de me les canner (les pieds !).

31 mars

Ah… je pourrai peut-être y aller quand même. Il faut que le temps soit avec nous et nous sommes partis pour 2 jours et une nuit. Il va faire froid dehors.
Plus qu’une semaine, et quelle semaine, plein de profs sont absents et je n’ai pas cours mercredi. La vie est belle !

02 avril

Ca ne passe pas assez vite. Je ne vais que dimanche prochain à Tournai. J’y reste cinq jours et j’espère que le temps sera bon. Pour le moment, c’est variable, mais pas froid du tout (16 °C).
Donc je vais aller pêcher la carpe deux jours et une nuit, si le temps le permet. Nous choisirons le poste en fonction du vent, et pour ma part, je n’amorcerai pas à l’avance. Juste quelques bouillettes sur fil soluble et 30-40 lancées au cobra. J’aimerais que l’on puisse aller sur le même poste qu’en juillet, car il y a de nombreux poissons et c’est confortable pour dormir.
Allé, plus que cinq petits jours.

03 avril

Il me semble que j’écris chaque jour que Dieu fait. C’est juste pour dire que je penser aller pêcher au coup avec un de mes super copain au parc à la mer, la deuxième semaine. Cela fait déjà un moment que j’ai été pêcher au coup. On va voir ce que ça va donner.

05 avril

Plus que deux petits jours. Que le temps passe. Le temps se refroidit. J’espère que ça ne continuera pas trop et qu’il ne va pas pleuvoir. Nous y sommes presque.

06 avril

Un jour. Le matériel est prêt et mon cousin aussi. La météo, si elle ne se trompe pas, annonce du beau, rien que du beau pour les prochains jours.
Plus heureux que moi maintenant, tu meurs.

09 avril

Voilà, les vacances ont commencé. Normalement, je vais pêcher demain et après demain (deux jours, une nuit), si rien ne change, sur le poste des grandes vacances. Nous serons à six cannes, avec mon cousin. Le temps est beau, la température est d’environ 14°c. Pour mardi soir, on annonce le retour de la pluie, c’est pour cela que nous allons si tôt.

11 avril

Nous avons été pêcher. Avant de vous raconter cette session, je tiens à préciser que mon record personnel était de 3 kg…

13h00 : Nous arrivons à l’Orient et notre poste est pris. En attendant qu’il se libère, nous tentons quelques heures à la pointe.

16h00 : Le poste est libre et nous nous installons, chacun avec trois cannes. Je pêche sur les fours, et mon cousin au large et prêt de l’ilot.

19h00 : Premier départ pour mon cousin. Il casse à quelques mètres du bord.

01h30 : Premier départ pour moi. La carpe part vers le filet et les arbres. J’arrive par je ne sais quel miracle à me dégager, mais je casse à mon tour.

02h20 : Occupés à dormir, le bip d’un détecteur me réveille. Le frein du moulin n’était pas assez desserré, la canne tombe du rod pod et part vers le large. Je dois sauter dans l’eau pour la rattraper. J’ai de l’eau dans mes bottes et j’ai très froid. La carpe arrive dans l’épuisette. C’est une commune et le peson indique 5,500 kg. Nous la glissons dans un sac de conservation pour la photographier au matin.

04h30 : Encore un départ pour mon cousin cette fois. Je dois m’en charger car il dort à moitié. Je fer dans le vide. J’ai du enlever mes bottes et mes chaussettes. Je meurs de froid, il fait environ 2°C.

06h30 : Départ pour mon cousin. Il fer à nouveau dans le vide.

08h00 : Le soleil apparaît derrières les bancs de brume. Jean François qui pêchait plus loin vient nous réveiller. Je suis frigorifié. Vers 09h00, nous relançons les cannes et le soleil commence à nous réchauffer. La nuit glaciale est enfin finie.

11h00 : Je viens de relâcher la commune. J’ai une tirée sur une canne. J’observe le scion et je remarque qu’il bouge encore. Je fer et le poisson se laisse mener sans trop de mal jusqu’à 10 mètres du bord. Là, il s’arrête net et le combat commence. J’ai du mal à la décoller du fond et ne l’aperçois pas.  Enfin quelques remous en surface. Après 15 minutes de combat, le monstre est dans l’épuisette. Celle-ci me semble importable. Je pense que même le record de mon cousin (10 kg) est battu, et le peson me le confirme en indiquant 15,300 kg !
Je suis au paradis, cela valait bien la peine de se geler les c…
Je ne suis qu’à 200 grammes prêt du record de mon tonton. Elle rejoint le sac de conservation.

Le début d'une passion

18h00 : Nous n’avons plus rien fait. J’apporte mon trésor pour la séance photo. Elle est magnifique. Après quelques coups de pellicule, je la porte qu dessus de l’eau où je la vois s’éloigner, puis disparaître…

Et voilà, mon nouveau vrai record personnel. Je ne pouvais rêver d’un meilleur début de saison. Même si  je n’ai pas du matériel de pro, je prends quand même du poisson. En plus, c’était ma première vraie session carpe avec trois cannes, la nuit,…
Peut-être est-ce la première d’une longue série.

24 avril

Encore des vacances terminées. Ca me casse vraiment les pieds car la prochaine partie de pêche ne sera pas avant un bon bout de temps, au mois d’août je pense. A moins que j’irais avant pêcher au coup, mais ça ne m’amuse plus. Je suis toujours un bon fan de carpe, surtout après cette belle prise.
Normalement, en août, j’aurais trois cannes et un rod pod. Il me reste environ deux mois d’école. Si tout se passe bien, je serai de nouveau occupé à traquer les carpes de l’Orient dans trois mois. Patience…