Suzuki RXF 6LB 662

Ceci constitue le montage de ma quatrième canne.
Vu mon engouement pour le retour aux pêches « simples », j’avais envie d’approfondir la recherche de la truite aux leurres en rivière. C’est donc tout naturellement que je me mettais à la recherche d’un blank UL, pour la pêche à la cuillère et aux poissons nageurs.

Après grande analyse du site Rodhouse, j’optais pour un blank Suzuki en 2 brins, le RXF 6LB 662, pour une puissance de 2 à 7 grammes.

Contrairement à mon dernier montage (Canne mouche Iconoglass Zentron 7’6) que j’avais voulu complètement déjanté, j’optais cette fois pour un retour au sobre et à l’ancien. Poignée en liège top grade personnalisée, ligatures sobres, et une touche de « titane » pour agrémenter le tout.

Je commençais avec le collage des différents éléments de poignée. Comme d’habitude à cette étape, j’ai toujours beaucoup de mal à imaginer que le résultat « brut » puisse donner quelque chose de beau une fois tourné.

Fraîchement collée…

Le porte moulinet également est dans le style « classique chic », et donnera une touche supplémentaire à l’ensemble.

Une fois encore, le tour maison remplira bien son rôle, et après plus d’une heure de ponçage, la poignée était une nouvelle fois réalisée :)

Tout comme l’élément venant au dessus du porte moulinet.
Une fois encore, je suis content de la tournure que ça prend, dans un esprit bien plus classique.

Pour les ligatures également, du sobre, du sobre, et encore du sobre, avec une petite touche « gunsmoke » afin d’avoir un rappel des certains éléments titanes.

Pour terminer, l’étape du vernissage, qui aura été réalisée à vitesse grand V grâce à la chaleur du moment. En moins de 2 jours de travail, cette petite Suzuki RXF rejoignait mon rack à cannes :)